Contexte

Suite au Grenelle de l'environnement, le Ministère de l'environnement a lancé en octobre 2008 le Plan National d'Actions (PNA) en faveur des Odonates. Ils s'intègrent dans la continuité des anciens "plans nationaux de restauration" consacrés aux Mammifères et aux Oiseaux, initiés par l'État et le Muséum national d'histoire naturelle suite à la signature de la Convention sur la diversité biologique en 1992.

Les PNA sont destinés à éviter la disparition de certaines espèces de la faune et de la flore sauvages et/ou à améliorer leur état de conservation. L'Office pour les insectes et leur environnement (OPIE) a été désigné par le Ministère pour rédiger et animer la mise en œuvre de ce plan (http://odonates.pnaopie.fr/).

En Basse-Normandie, la structure opératrice est le GRoupe d'ETude des Invertébrés Armoricains (GRETIA), soutenue depuis 2012 par l'Agence de l'eau Seine-Normandie, l'Agence de l'eau Loire-Bretagne, l'Europe (fonds Feder puis Feader) et la DREAL de Basse-Normandie.